Présentation de l'AFFUT

L'association regroupe les élèves des 11 écoles nationales supérieures françaises de théâtre. Elle est constituée d'un bureau d'au moins trois élèves de la même promotion et de la même école, ainsi que d'un conseil d'administration composé du bureau, d'un délégué de chaque école, de membres actifs, et d'au moins un délégué des membres anciens élèves. Le bureau est élu pour deux ans et doit changer d'école à chaque élection. Sont membres (par simple cotisation) les élèves jusqu'à trois ans après la fin de leur formation.

Missions

Organiser le week-end inter-écoles

Temps de réunion annuel qui permet de se rencontrer, de s'informer, de s'organiser, de se fédérer et d'appréhender le terrain socioprofessionnel et artistique de nos futurs métiers. Il a lieu dans l'école où siège le bureau de l'association, et change donc d'école tous les deux ans. Après dix années à la Comédie de Saint-Étienne, puis deux ans à l'ENSATT (2012-2014) il aura lieu pour la première fois, en 2015 : au Théâtre National de Stasbourg (TNS).

Collecter des informations en provenance des élèves

L'AFFUT peut récolter des informations locales (par les délégués locaux), générales (par l'association qui est nationale et qui ne défend aucune école en particulier) et bienveillantes. Ainsi, l'AFFUT peut fonctionner en complémentarité avec la Plateforme, et apporter au fonctionnement collégial des 11 écoles transparence et cohérence.

Informer les élèves

Sur les sujets les concernant en tant qu'élèves et en tant que futurs usagers du théâtre.

Favoriser les rencontres artistiques

Et les croisements entre élèves d'écoles différentes, à travers l'élaboration de temps de rencontre au plateau :

 

-Lors des week-ends interécoles par le biais d'ateliers de transmission mutuelle où les étudiants sont invités à partager des singularités propre à la formation théâtrale qui leur est dispensée.

 

-Lors des temps d'échange organisés dans d'autres temps de l'année. Le festival de l'Aquarium à la cartoucherie de Vincennes a accueilli l'AFFUT pendant deux jours en 2013, et proposera cette année 2014 une semaine complète de résidence à l'association.

 

-Lors de manifestations institutionnelles telles que le festival d'Avignon où des rencontres avec les professionnels (anciens élèves ou non) du théâtre peuvent être organisées. En 2013, ce sont des cycles de tables rondes qui ont été organisés sur la péniche de la région Rhône-Alpes avec les étudiants de l'ENSATT et de la Comédie de St Etienne...

 

Et d'autres formes restent encore à inventer pour densifier les possibilités d'échange et de partage entre élèves...

Etat d'esprit

L'AFFUT ne se donne pas comme but d'aider chacun de ses adhérents à atteindre l'emploi, à réussir l'audition, à trouver la figure démiurgique et salvatrice de l’employeur. Cela doit rester une démarche individuelle. Au contraire, l'association se propose de devenir l'espace d'une organisation plus collégiale et plus fraternelle, où nous luttons contre la fragmentation des relations professionnelles, où nous créons le travail entre nous, où nous préparons de meilleures dynamiques entre futurs artistes du même milieu

 

Les élèves des écoles nationales représentent une grande partie des professionnels qui formeront le milieu théâtral de demain. Une grande partie mais pas tous, car de très nombreux professionnels ne passent pas par les écoles. En revanche nous sommes ceux qui ont la chance de pouvoir s'organiser en amont et de pouvoir choisir dès maintenant les valeurs auxquelles ira notre préférence dans nos futures interactions professionnelles. Nous ne renforçons pas l'effet de voie royale des écoles, mais au contraire nous agissons pour tous les professionnels de demain sans distinction de formation.

 

Notre statut d'élèves rassemblés et identifiés nous donne une marge de manœuvre privilégiée pour infléchir le milieu de demain. A la sortie des écoles, les possibilités de s'entendre, de se rassembler et de s'organiser se feront rares ; ainsi cette responsabilité nous incombe dès à présent. En tant que milieu pré-constitué, nous avons ce devoir : Celui qui peut doit.